Image
Image
Image
Image
Thumb
Image
Image
Image
Image

Texte
Suzanne Lebeau

Mise en scène
Marie-Eve Huot

Assistance à la mise en scène
Marjorie Bélanger

Distribution
Ludger Côté, Citlali Germé et Sasha Samar

Espace
Pierre-Étienne Locas

Costumes
Linda Brunelle

Lumière
Dominique Gagnon

Environnement sonore
Diane Labrosse

Conseiller musical
Pierre Tanguay

Conseiller au mouvement
Jacques Poulin-Denis

Coiffures et maquillages
Angelo Barsetti

Conseillère aux ombres
Clea Minaker

Conseiller philosophique
Gilles Abel

Conseillère voix et diction
Emilie Dionne

Direction technique et régie plateau
Nicolas Fortin

Antigone sous le soleil de midi est une création de la compagnie de théâtre Le Carrousel, en coproduction avec le Théâtre Gilles-Vigneault (Saint-Jérôme, Québec).

Prolonger l'expérience théâtrale...
en numérique!

La ville de Thèbes est le témoin de cette histoire terrible que nous allons vous raconter. Une histoire qui commence au cœur même de la famille, là où les tensions sont les plus vives, les plus dévastatrices, parce qu’on se connaît bien, qu’on sait parfaitement ce qui fera le plus mal à l’autre… ce qui le blessera mortellement.

Cette histoire est celle d’Antigone et Créon, celle d’Œdipe, de ses parents et de ses enfants, celle d’Ismène et de Hémon. Ces personnages viennent d’un pays et d’un siècle lointains : la Grèce d’il y a plus de deux mille ans… Mais leurs noms ont traversé le temps, fait le tour du monde pour se rendre jusqu’à vous, chargés d’amour, de haine, de vie et de mort.

Adoptant une posture d’étonnement devant ces figures mythiques qui sont passées à l’histoire, Suzanne Lebeau nous ramène aux questions fondamentales qui sous-tendent le fonctionnement de nos sociétés occidentales. Avec ce nouveau texte, la dramaturge propose une incursion dans l’univers de la philosophie, nous ramenant devant un état de fait désarmant : il n’y a pas de réponses définitives aux grandes questions de la vie.

Le spectacle, ancré dans une modernité sans compromis, révèlera le caractère intemporel de la tragédie. Il permettra aux spectateurs de s’emparer de leur sens critique pour mieux interroger le sens de l’existence.

 Voir le calendrier

 

Installation qui accompagne le spectacle Antigone sous le soleil de midi

Avant d’entrer en salle pour assister à la représentation d’Antigone sous le soleil de midi, le public peut observer une œuvre installative de Pierre-Étienne Locas dans un environnement sonore signé Diane Labrosse et Pierre Tanguay. Cette sculpture est exposée dans le hall des théâtres qui accueillent la production du Carrousel.

La sculpture de Pierre-Etienne Locas

En écho aux figurines de terre cuite qui se retrouvent dans le spectacle et qui sont manipulées par les interprètes d’Antigone sous le soleil de midi, Pierre-Étienne Locas propose une sculpture composée d’une soixantaine de figurines d’argile de même couleur, toutes distinctes, posées sur une plaque qui les reflète. Une diffère du lot, au centre du plateau, sous la lumière franche : Antigone, qui regarde vers le haut. Au-dessus d’elle, le soleil de midi : une source lumineuse unique qui éclaire toute l’œuvre.

L’environnement sonore de l'installation par Diane Labrosse et Pierre Tanguay, concepteurs sonores 

Des voix, des mots, des chuchotements, une rumeur… Des battements de cœur au diapason. Des pas, une marche militaire, une course effrénée… L’environnement sonore enveloppe la sculpture et se compose de sons recueillis en classe lors d’ateliers sonores sur les thèmes du spectacle : la famille, le pouvoir, les craintes, les responsabilités, l’intégrité, le doute. Les voix des personnages de la pièce sont aussi intégrées à cet environnement sonore. On y entend Antigone, son oncle Créon, le Coryphée…

 

Extraits de presse

« Dans cette nouvelle création du Carrousel, Suzanne Lebeau démocratise l’oeuvre de Sophocle tout en mettant en lumière l’étonnante contemporanéité des thèmes. [...] La mise en scène épurée de Marie-Ève Huot participe par ailleurs de la solidité de l’ensemble. Grâce à mille et un petits détails et à son ingéniosité, elle évoque le drame sans jamais l’offrir de manière frontale. [...] Toute cette richesse créative est portée par la musique sur scène qui ajoute à la charge dramatique, mais aussi par les moments de silence que les spectateurs, absorbés, ont respectés jusqu’à la fin. » 
Marie Fradette, Le Devoir
« [...] Antigone sous le soleil de midi : une narration forte couplée à une esthétique brillante qui en font un spectacle prenant, si on se fie au silence attentif qui règne dans la salle tout au long de la représentation. Si les questions adressées au public demeurent sans réponse, elles lancent admirablement bien les discussions. » 
Daphné Bathalon, theatre.quebec

Du 18 novembre au 10 mai
Canada, Québec, France

Documents à télécharger


Photos: Marc-Antoine Zouéki

Dossier de presentation
Document d’accompagnement