Image

Artistes Invités

La crise sanitaire a eu un impact majeur sur les activités artistiques du Carrousel, en 2019-2020 et 2020-2021. Pour la 47e saison de la compagnie, la codirection artistique a ainsi développé une programmation alternative et a invité des artistes aux profils divers, leur donnant carte blanche afin qu’ils puissent développer des œuvres personnelles qui résonneront avec les productions à venir du Carrousel.

PIERRE-ÉTIENNE LOCAS

Photo de Pierre-Étienne LocasScénographe gradué de l'École Nationale de Théâtre du Canada en 2005, Pierre-Etienne Locas conçoit des décors, costumes et accessoires pour la scène. Il complète sa pratique avec l'enseignement et en menant divers projets de design, de scénographie muséale, de graphisme et d'installations artistiques.

Les crédits de théâtre incluent entre autres: Caligula (TNM), Dance me (BJM), Le meilleur des mondes (Denise-Pelletier), Le chant de Sainte-Carmen de la main (Spectra), Don Giovanni (Opéra de Mtl), La délivrance (d’Aujourd’hui), Le déclin de l'empire américain (PàP), Yellow Moon (Manufacture), Le Joker (Quat’sous), Trahison (Rideau vert), The Madonna Painter (Centaur), Le vrai Monde (Duceppe), Fame (JPR), The Droplet (Riks Teatret - Oslo/Norvège).

 

DIANE LABROSSE

Diane Labrosse s’applique à faire cohabiter dans l’espace sonore mélodies, textures et bruits. Depuis 1990, elle a créé des musiques pour le théâtre, le film et la danse contemporaine. Elle a composé pour plusieurs ensembles ainsi que pour des instruments incongrus (bateaux, dactylos, imprimantes…). Depuis 2000, elle a réalisé des installations sonores où les objets et la spatialisation sont à l’honneur. Comme improvisatrice, utilisant principalement l'échantillonneur numérique, elle se produit régulièrement sur les scènes de musique actuelle et improvisée au pays et à l’étranger. Sa discographie comprend plus de 50 disques dont la plupart se retrouvent sur l’étiquette Ambiances Magnétiques.

 

PIERRE TANGUAY

Percussionniste, compositeur et patenteux optimiste, Pierre Tanguay est un des musiciens montréalais les plus en demande sur la scène québécoise. Depuis le début des années 80, il a participé à un nombre impressionnant d’ensembles. On retrouve parmi ses proches collaborateurs Jean Derome, Normand Guilbeault, Pierre Langevin, René Lussier, Karen Young, Fred Frith, Michel Donato, Daniel Mille, André Duchesne, Antoine Berthiaume. Il évolue ainsi en toute liberté dans le milieu du jazz, des musiques actuelle, médiévale et traditionnelle. Il a composé des musiques pour la danse, le théâtre et le cinéma. Il est fréquemment en tournée au Canada et en Europe.

 

PHILIPPE DUCROS

Philippe Ducros a écrit et mis en scène une vingtaine de pièces, dont L’affiche sur l’occupation de la Palestine qu’il a visitée à trois reprises. En 2011, il questionne les minières canadiennes impliquées dans le conflit en République démocratique du Congo à travers La porte du non-retour, joué au Canada, en Europe et sélectionné par le Festival d’Avignon. Récemment, il présente La cartomancie du territoire, sur la colonisation du territoire et de la pensée via les réalités des Premières Nations. Il est père de deux filles qui servent de maison à son nomadisme.

 
DAVID OSPINA

David Ospina est diplômé d’un Baccalauréat en beaux-arts de l’Université Concordia, spécialisé en Production Cinématographique (Mel Hoppenheim School of Cinema). Dans les années suivant sa graduation, il a travaillé sur différents films indépendants, principalement comme cadreur et directeur photo.  Ses projets le mèneront rapidement vers la photographie, médium auquel il se consacre désormais. 

Pour lui, la photographie permet de cristalliser une réalité déterminée par le cadre. Ainsi le médium crée une connexion, le partage d’une réflexion sur les détails et les moments ainsi sublimés qui fabriquent nos vies, leurs importances relatives. Il se spécialise dans le reportage culturel et le portrait. Il poursuit aussi différents projets artistiques, généralement en lien avec la mémoire, l’architecture, les processus de créations et la place de l’espace vide dans le tissu urbain. Il incorpore encore régulièrement la matière analogique dans sa pratique et ses recherches personnelles ; instantané, pellicule argentique, film moyen format, lomographie, ainsi que la vidéo.

 
FÉLIX DAGENAIS 

Fort de son expérience acquise au sein du monde théâtral, Félix Dagenais sait mettre à profit les arts de la scène et les nouvelles technologies du multimédia pour créer, à partir d’une trame narrative riche et singulière, des oeuvres uniques et porteuses de sens. Depuis 2011, Félix développe dans l’espace public, à titre de directeur artistique et concepteur narratif, des installations participatives et contemplatives qui transforment l’espace public et interpellent les citoyens dans leur quotidien. Elles les invitent à collaborer ensemble, à s’ouvrir à l’autre et à jeter un regard nouveau sur le monde et l’espace qui les entourent.

Développé au théâtre, l’approche conceptuelle de Félix place l’expérience vécue par le visiteur au centre de la démarche créative, au coeur de projet. Sortis de la boite noire du théâtre, les spectateurs deviennent acteurs et les histoires, des oeuvres participatives où se rencontrent la matière, la lumière, la musique et la technologie. Après avoir a travaillé aux côtés de Robert Lepage pendant plus de dix ans à titre d’assistant metteur en scène et régisseur, Félix fonde, avec Louis-Xavier Gagon-Lebrun, le studio de création ATOMIC3. De 2011 à 2019, à titre de concepteur narratif et codirecteur artistique, il participe à la création de plusieurs oeuvres lumière permanentes et installations interactives temporaires dont plusieurs sont toujours présentées en tournée à l’étranger. Depuis 2020, Félix poursuit son travail de création de façon autonome et collabore avec différents créateurs sur de nouveaux projets d’exposition, d’installation et de théâtre.

 
JULIETTE GRANGER

Juliette Granger est une jeune réalisatrice et conceptrice visuelle québécoise. Son baccalauréat en cinéma de l’UQAM lui a permis de se spécialiser en réalisation et d’approfondir une démarche sensible et humaine. Elle signe deux courts-métrages qui voyageront à travers les festivals à l’international, Pauline et Jean et Marées, ce dernier raflant quelques prix coup de cœur au passage. En création, Juliette aime s’associer à des projets aux démarches inspirantes et singulières, elle-même inspirée par ses collaborateurs. Son travail de vidéaste et de réalisatrice l’amène à collaborer avec des artistes tels que Louise Portal, Gilles Renaud, Darlene Gijuminag, Jorane, Atomic 3, François Cousineau, Groupe 3.14 et tout récemment l’artiste Belle Grand Fille et le théâtre Le Carrousel.