Image
Image
Image
Image
Thumb
Image
Image
Image
Image

Texte 
Suzanne Lebeau

Mise en scène 
Gervais Gaudreault

Assistance à la mise en scène 
Marie-Eve Huot

Distribution 
Ludger Côté, Maude Desrosiers et Emilie Dionne

Décor et accessoires 
Francine Martin

Costumes 
Marie-Pierre Fleury

Lumière 
Dominique Gagnon

Environnement sonore 
Nicolas Rollin

Maquillage et coiffure
Pierre Lafontaine

Régie décor et plateau 
Nicolas Fortin

Direction de production
Dominique Gagnon

Régie son 
Emmanuel Cognée

Régie lumière 
Dominique Gagnon

 

Réalisation du décor 
Productions Yves Nicol

Réalisation des accessoires
Sylvie Boucher, Antoine Chouinard, Paul Duhaime, François Gosselin, Martin Huot, Jackie Morin, Jean-Philippe Morin, Claire Meilleur

Mécanismes du plateau 
Roger Desgagnés, Gérard Dostie et Martin Giguère

Équipe de production des représentations expérimentales au Théâtre du Vieux-Terrebonne 
Éric Bourgeau, Christian Collin, Eric Gendron, Vincent Lavoie, Sylvin Sévigny

Collaboration spéciale 
Léon Avezard, Caroline Bourbonnais (La Fabuloserie) et Laurent Danchin

Le Carrousel remercie

Valérie Anne Fiset, qui lui a permis d'utiliser le décor de Contes à rebours en phase d'exploration, Michel Maher pour l'assistance à la lumière, Michel Casang, pour la captation sonore du manège, Pierre-Yves Dupuis et Jean-Guy Viau, ainsi que les Écoles des Saint- Anges, des Quatre-Vents et la Sitelle

En coproduction avec l'Espace Malraux / Scène nationale de Chambéry et de la Savoie, le Centre culturel de Villefranche-sur-Saône, l'Yonne-en-scène (France) et le Théâtre du Vieux-Terrebonne (Québec)

Pierre Avezard vient au monde, petit homme pas fini comme il disait lui-même, à moitié aveugle, sourd et muet. Incapable d'apprendre à lire et à écrire, il exerce le métier de garçon-vacher. Pendant que le vingtième siècle court plus vite et crie plus fort que les autres, Petit Pierre ouvrage dans le silence et la solitude l'oeuvre d'une vie.

Carcasses d'avion, éclats d'obus, artefacts de la vie moderne et du monde rural deviendront les pièces d'un manège inouï. Tel un motif projeté sur une grande toile, le trajet de Petit Pierre suit son propre cours et transforme en objets de beauté les blessures du siècle. Le geste de Petit Pierre, en marge de la grande Histoire, témoigne de la sagesse de ceux dont on dit qu'ils sont restés enfants toute leur vie, le savoir intime du geste amoureux de la vie et de la matière.

À partir de 9 ans

Aussi disponible, l'exposition Entre les lignes permettant de suivre la trajectoire de création du spectacle et le travail de mise en scène de Gervais Gaudreault.

 
« Poétique. Ciselé. Intelligent. Avec Petit Pierre, les Québécois de la compagnie du Carrousel s'y entendent à merveille pour tenir en haleine, une heure durant, une salle remplie de gamins enlevés aux jeux turbulents des centres de loisirs. Une belle histoire y pourvoit, toute de poésie et de grandes leçons d'histoire. De deux histoires : la grande, avec un grand "H", et la petite, celle de la vie de Pierre. »
Isabelle Mastin, La Voix du Nord.
« Chacun gardera des traces de ce Petit Pierre si émouvant. Vous lui avez donné la parole que la vie ne lui avait pas donné. J'ai beaucoup apprécié l'intelligence de cette mise en scène qui semble faite de trois fois rien. Dieu qu'il en faut du travail pour être à la fois aussi léger et aussi grave ! j'ai aimé tous ces niveaux de lectures, cette pâte feuilletée d'histoire de ce petit homme et celles de nous autres petits hommes devant l'histoire. »
Pierre Lecarme, Le Dauphiné libéré.
« Que les choses soient dites : Petit Pierre n'est pas une pièce de théâtre pour enfants. C'est du théâtre pur. Du vrai théâtre. Du merveilleux théâtre. […] L'émotion et la vérité du jeu des acteurs, la sobriété et l'ingéniosité du décor, l'intimité de la lumière, tout emportait le spectateur dans l'histoire d'un homme différent, solitaire, attachant et ingénieux qui a traversé l'Histoire de son siècle avec son instinct plus qu'avec sa raison. »
L'Union, Reims.
 

小皮耶 

En 2009, Petit Pierre a été créé en mandarin en coproduction avec le Taipei Children’s Arts Festival.

Traduction Camille Yih-June Chia | Distribution Ludger Côté, Jade Pi-Yu Shih, Szu-Ni Wen | Assistance à la mise en scène Ming-Chu Yu 

Documents à télécharger


Photos: François-Xavier Gaudreault (1,2,3) et Jacques Driol (4)

Dossier de presentation
Document d’accompagnement